Pâtisseries Confeitaria Nacional

Les pastelarias – Temples de la gourmandise

Ce post sera consacré à un élément central de la vie des Lisboètes et des Portugais en général, la pastelaria. Pour qui visite Lisbonne ou le Portugal, il est indispensable de s’arrêter dans ce théâtre de l’art de vivre portugais.

Pommes au four en croûte feuilletéeC’est à la fois un salon de thé, une boulangerie-pâtisserie, un bar et un restaurant. Mais c’est avant tout un lieu qui rassemble toutes les catégories sociales et toutes les générations. On en trouve à tous les coins de rue et c’est un bon moyen de se sustenter à peu de frais. La pastelaria est ouverte en général entre 7h00 et 21h00 et propose un vaste choix pour le boire et le manger, c’est pourquoi, il est impossible de donner le détail de tout ce qu’on peut y déguster. En général, sont présentés dans la vitrine du comptoir, divers feuilletés salés, croissants, toutes sortes de pains et de gâteaux. Les grands classiques sont, bien entendu, les pastéis de nata, mais aussi les queques, bolo de Deus, les croquetes de carne, rissóis, pão de chouriço (pain au chouriço). On peut aussi commander des torradas (pain grillé et beurré), tostas (croque-monsieur) ou simplement uma sandes mista (pain beurré avec jambon et fromage).

Du côté des boissons, le café est le maître, généralement, servi très court mais extrêmement délicieux. On peut aussi boire divers jus de fruits en bouteille ou le mieux, demander un jus d’oranges pressées (sumo de laranja natural). Sont également servies les bières nationales comme Super Bock ou Sagres. Le choix en thé est assez limité et le chocolat chaud est une boisson inconnue dans la plupart des pastelarias. Pour pallier à ce problème, je vous propose une petite solution : commandez un « leite com chocolate Ucal aquecido ». C’est un lait au chocolat vendu en bouteille de 250ml qui normalement se boit froid mais qui peut être réchauffé à la vapeur de la machine à café.

Pastéis de nata et Bolo ReiPour les Portugais, toutes les occasions sont bonnes d’y faire un tour : petit déjeuner, déjeuner, lanche (goûter) ou simplement pour passer le temps. Le midi, un menu du jour est proposé pour un prix raisonnable (entre 5 et 8€). Vous pouvez aussi manger au comptoir (donc debout), un plat du jour pour 3 ou 4€.

Remarque : si vous commandez au comptoir, par défaut, c’est pour manger sur place. Donc, si vous voulez à emporter, il faut préciser « para levar ».

3 réflexions au sujet de « Les pastelarias – Temples de la gourmandise »

  1. par ce temps pluvieux en France, ses pâtisseries donnent vraiment envie, pourriez vous nous parler ,des Pastéis de Belém, j’ai entendu dire qu’elles sont typiques de Lisbonne?
    merci
    bonne journée

    1. Bonjour Joëlle !
      Pour répondre à votre question, les pastéis de Belém ne se trouvent qu’à la pastelaria de Belém. En revanche, les pastéis de nata sont vendus partout à Lisbonne et au Portugal. Quelle est la différence entre les deux? Dans l’aspect et la recette de base, aucune différence. Le petit plus des pastéis de Belém serait dit-on l’antique recette mystère, jalousement gardée secrète. Mais je pense que c’est plutôt le fait de les manger à la sortie du four, encore tièdes qui fait qu’ils sont si appréciés. En général, les pastéis se dégustent saupoudrés de cannelle et de sucre glace accompagnés d’un café. Le prix moyen d’un pastel est de 1€-1,50€ suivant les pastelarias.
      Pour plus d’information, le site http://www.pasteisdebelem.pt
      A Lisbonne, la chaleur est écrasante (plus de 40ºC aujourd’hui).
      A bientôt.

Votre commentaire