Monsanto

Monsanto, poumon vert de Lisbonne

Monsanto, la nature à Lisbonne

Quand la chaleur devient insupportable, les lisboètes se retirent dans les endroits frais : les centres commerciaux, Sintra et… Monsanto. Ce dernier est l’endroit idéal pour faire le plein de chlorophylle et recharger ses batteries. Dans cet immense parc de 1000 ha, on peut tranquillement se balader à l’ombre de grands eucalyptus, pins et chênes. Loin des bruits de la ville, c’est la détente assurée avec des espaces aménagés pour les pique-niques en famille, des parcs récréatifs pour les enfants et des kilomètres de chemins de promenade et de VTT. C’est un de mes lieux préférés pour décompresser et se reconnecter avec la Nature.

Et puis un jour, lors d’une recherche sur Internet, j’ai découvert la terrible vérité sur Monsanto. Si aujourd’hui, il est le poumon vert de Lisbonne, il y a quelques décennies en arrière, ce n’était qu’une simple colline couverte de champs.

Monsanto en 1938
Agriculteurs. Monsanto vers 1938. AML. Réf. PT/AMLSB/PEL/005/S00291

Aha ! Ça vous en bouche un coin ! Ainsi, à partir de 1938 et sous l’impulsion de l’Estado Novo de Salazar, Monsanto va changer radicalement de visage à travers une importante opération de boisement. Francisco Keil do Amaral, célèbre architecte portugais, est chargé du projet qui transformera cette grande colline pelée en un vaste parc forestier et récréatif, représentant aujourd’hui 10% du territoire de Lisbonne.

Boisement Monsanto
Opération de boisement à Monsanto par la Jeunesse Portugaise vers 1944. AML. Réf. : PT/AMLSB/PEL/005/S00303

Monsanto, centre de loisirs et de sport

A Monsanto, le sport de plein-air est roi, l’escalade, le VTT, l’équitation, le basket, le tennis sont quelques-unes des activités sportives proposées. Plusieurs aires de pique-niques avec tables sont disséminées dans le parc. Et pour ne rien gâcher, certaines sont équipées de véritables barbecues, à vous les grillades et les salades ! Vous disposez également de 3 parcs récréatifs pour les enfants, Alvito, Alto da Serafina et Moinhos de Santana et d’un skate-park pour les plus grands. Enfin, pour ceux qui veulent profiter à fond de la nature, un beau camping ouvert toute l’année avec piscine.

Carte Monsanto

Accès

Le moyen le plus simple pour se rendre à Monsanto est la voiture avec plusieurs parcs de stationnement gratuits. Vous avez aussi la possibilité de prendre le bus mais seules quatre lignes desservent le parc :

760 : Centre-ville – Université Technique de Lisbonne, accès sud du parc.

770 : Sete Rios (station de métro Jardim Zoológico, ligne bleue) – Parc récréatif de Serafina (ne fonctionne pas les dimanches et jours fériés).

724 : Alcântara – Parc récréatif de Alvito.

742 : São Sebastião – Université Technique de Lisbonne.

Enfin pour les plus sportifs d’entre nous, vous pouvez aller à Monsanto à pied ou à vélo en empruntant la piste cyclable qui part du parc Eduardo VII.

Pour plus d’info, vous pouvez visiter le site de la Mairie de Lisbonne.

Une réflexion au sujet de « Monsanto, poumon vert de Lisbonne »

  1. je connais ce grand parc de nom, mais j’ignorais qu’il avait été boisé sous Salazar! ? sans vouloir faire de publicité pour aucune dictature, il y a tout de même de grands travaux et de grandes initiatives qui ont été prises sous ce regime
    j’irai essayer d’en savoir un peu plus sur Monsanto, j’espère que la pression des constructions ne l’affectera pas
    bon weekend
    Angie

Votre commentaire