Avant de parler de Lisbonne en 2017, faisons un petit bilan de 2016. Année plutôt déprimante, s’il en est, avec l’élection de Donald Trump comme président des U.S.A., les attaques terroristes partout dans le monde, la guerre, les réfugiés, la montée des nationalismes et du conservatisme. Personnellement, j’ai vécu cette année 2016 comme une régression, un retour vers un certain obscurantisme et négativisme. Partout, intolérance, ignorance et haine.

Heureusement, Lisbonne résiste à la neurasthénie et se tourne positivement vers l’avenir. Qu’il est bon de vivre dans une capitale qui se rénove, se développe et fourmille de nouveaux projets. Bien sûr, les mauvaises langues diront que la ville a été jetée en pâture aux capitalistes sans scrupules pour la transformer en grosse machine à sous. Effectivement, je ne peux m’empêcher de regretter ma Lisbonne d’il y a cinq ans, plus calme, plus authentique, avec ce petit côté rétro qui fait son charme. Mais voilà, il est impossible de résister au souffle du changement.

Comme la nouvelle année vient de commencer, je préfère voir le côté positif de tout cela. Ainsi, comment sera Lisbonne en 2017? Tout d’abord, une offre culturelle plus étoffée avec l’ouverture de plusieurs nouveaux musées et des attractions touristiques inédites. Enfin, la mairie multiplie les chantiers pour améliorer la mobilité, les transports et l’environnement urbain dans la capitale.

Culture et tourisme en 2017

Depuis plusieurs années, l’offre culturelle ne cesse de s’accroître. Le nouveau musée des Carrosses en 2015, le nouvel édifice futuriste du MAAT en 2016 et pour 2017, des musées et encore des musées.

Centre d’interprétation du Pont 25 Avril

Experiência Pilar 7 sera le nom du nouveau centre d’interprétation du pont 25 Avril, situé à Alcântara. Ainsi, nous pourrons découvrir les entrailles du pilier qui abrite le point d’ancrage des câbles supportant le tablier. Par ailleurs, des animations multimédias relateront l’histoire du pont ainsi que des explications sur la structure. Enfin, nous pourrons avoir accès à un incroyable point de vue à près de 80 mètres de hauteur.

  • Ouverture prévue : été 2017
  • Coût : 4,3 M €

Musée Judaïque

Dans l’Alfama où se situait l’ancien quartier juif, le Musée Judaïque est un projet qui a longtemps été reporté. Grâce à de nouveaux financements, ce musée ouvrira ses portes en 2017 avec plusieurs expositions relatant  l’histoire des Juifs au Portugal et à Lisbonne ainsi que leur contribution à la construction de l’identité et culture portugaises.

tn_Musée judaique

  • Ouverture prévue en 2017
  • Coût : première phase : 5 M €

Musée Art Nouveau Art Déco de Berardo

Situé à Alcântara, ce nouveau musée accueillera la totalité de la collection d’Art Nouveau et Art Déco du grand collectionneur portugais José Berardo. Pour l’instant aucune date d’ouverture prévue mais espérons que ce sera pour bientôt.

  • Ouverture : en 2017?
  • coût : inconnu

MUDE : nouveau musée du Design

Lisbonne en 2017 - Mude

Le MUDE, Musée du Design fait peau neuve. Complètement rénové, l’entrée sera désormais payante, grrr. Petite consolation, les visiteurs pourront se restaurer et/ou boire un verre sur le toit avec vue à 360º sur les toits de la Baixa.

  • Ouverture prévue : septembre 2017
  • Coût : 6,48 M €

Musées gratuits tous les dimanches matin

La bonne nouvelle pour 2017, le retour de la gratuité des musées tous les dimanches matin jusqu’à 14h. Cette mesure a été approuvée au Parlement le 25 novembre 2016. Malheureusement, elle n’est pas encore appliquée. En effet, le Ministère de la Culture en est encore à « analyser » l’impact financier et touristique sur le fonctionnement des musées et monuments. Sans compter une éventuelle incompatibilité de cette mesure avec la législation européenne. Bref, ça sent les explications à la c.. pour ne pas appliquer cette décision qui, pour rappel, a été votée au Parlement. Evidemment, je vous tiendrais au courant de tout nouveau développement sur cette affaire.

Les transports en commun à Lisbonne en 2017

Depuis le 1er février 2017, la ville de Lisbonne est aux commandes de la compagnie de transport public Carris. De ce fait, beaucoup de changements ont été annoncés en fanfare en novembre dernier :

Depuis le 1er février :

Au premier semestre 2017 :

  • Accès wi-fi gratuit dans tous les bus et tramways de Carris

Dans les trois prochaines années :

Lisbonne en 2017 : Les nouvelles lignes de bus

Les nouvelles 23 lignes de bus de quartier prévues pour 2017/2018 Source : CML

  • Création de 23 nouvelles lignes de bus de quartier en 2017 et 2018
  • Emploi de 220 conducteurs supplémentaires
  • Achat de 250 nouveaux véhicules
  • Création de  4455 places de parking pour laisser la voiture et prendre les transports en commun.

Pour résumer, la mairie de Lisbonne nous promet un meilleur service de transport public et moins cher. Et tout cela avec un budget de 60 millions d’euros sur 3 ans. Que ce soit de la part des travailleurs de Carris ou de ses utilisateurs, les attentes sont immenses. Dès lors espérons que ce ne sont pas vaines déclarations politiciennes.Depuis le 1er février 2017 est entré en vigueur un nouveau tarif des transports en commun à Lisbonne.

Lisbonne en 2017 : des chantiers tous azimuts

2017, c’est l’année des chantiers qui n’en finissent pas. Beaucoup de projets sont en cours aux quatre coins de la ville. Leurs objectifs, améliorer la qualité de vie des Lisboètes et faciliter la mobilité.

Couloir Vert Val de Alcântara

Une piste cyclable et piétonnière sera créée, reliant ainsi le parc de Monsanto au Tage en passant par la gare de Campolide. Le plus de ce projet est la création de parcs et jardins tout le long du parcours et au pied du grand aqueduc.

Fin de travaux prévue : 2017/2018

Coût de la 1ère phase du projet : 1,5M €

Nouveaux accès au Château São Jorge

Lisbonne en 2017 : accès château São Jorges

Source : CML

Pour faciliter le déplacement des habitants et des touristes, notamment sur la colline du Château Saint-Georges. Ainsi :

  • Un funiculaire reliera la Mouraria au belvédère de Graça.
  • Trois escaliers roulants feront la liaison entre Martim Moniz et le Château São Jorge. Oui, je sais, plutôt surprenante cette idée d’escalators de plein-air. Beaucoup ont crié à l’hérésie mais je trouve que c’est bien pour les personnes âgées ou qui ont des difficultés à se déplacer.
  • Un ascenseur facilitera l’accès à la Cathédrale à partir du Campo das Cebolas.

Rénovation des berges du Tage

Lisbonne en 2017 . Rénovation berges du Tage

Source : CML

Le gigantesque chantier, commencé il y a déjà plusieurs années, vise à faciliter l’accès des berges du Tage aux piétons et cyclistes. Cela a commencé avec la rénovation du Terreiro do Paço et la récupération de la Ribeira das Naus.  Maintenant c’est au tour de Cais de Sodré et Campo das Cebolas d’être réhabilités.

Cais do Sodré
Lisbonne en 2017 Cais do Sodré

Source : CML

Ainsi, Cais do Sodré est en cours de finition et l’achèvement des travaux est prévu pour le 1er semestre 2017. Le projet qui a coûté environ 3 millions d’euros, inclut la construction d’une piste cyclable qui fait ainsi la connexion entre celle venant de Belém et celle allant vers Santa Apolónia. D’autre part, les piétons pourront profiter de plus d’espaces verts et de détente. Enfin, la nouvelle place a été pensée pour accueillir l’ancienne ligne de tramway nº24 (Cais do Sodré – Campolide) qui sera réactivée.

Campo das Cebolas
Lisbonne en 2017 Campo das Cebolas

Source : CML

Pour sa part, le chantier de Campo das Cebolas a été quelque peu chaotique. Commencé en février 2016, les travaux ont pris du retard en raison de la découverte de divers vestiges archéologiques. Ainsi, les structures portuaires de l’époque pombaline (après 1755) ont été dégagées et seront intégrées dans le projet de construction du parking souterrain. Mais les recherches continuent et les archéologues pensent trouver plus de vestiges datant du XVème et XVIème siècles. Enfin, le chantier qui a coûté 14 millions d’euros sera achevé pour le 1er semestre de 2017.

Autres chantiers en cours

A ces chantiers plus importants, on peut ajouter l’opération « Uma praça em cada Bairro » qui a pour objectif de rénover 32 places ou centres urbains de quartier. Sans oublier les chantiers de l’Axe central incluant Saldanha et Picoas (aujourd’hui conclu) ou de Entrecampos (conclusion prévue en février 2017).

Lisbonne en 2017 : année d’élections municipales

Pour conclure, Lisbonne en 2017 changera peu à peu de visage, s’investissant pleinement dans le tourisme mais sans oublier ses habitants. Ainsi, une offre touristique et culturelle plus riche et une promesse d’amélioration du service des transports publics sont les points-clés de cette année. Par ailleurs, la ville se dote de meilleurs accès pour les piétons et les cyclistes et de plus de zones de détente et de jeux pour les enfants. A l’opposé, on peut regretter que certaines rues ont vu disparaître la fameuse calçada portuguesa et remplacée par des plaques de béton ou de pierre.

En revanche, il ne faut pas oublier que c’est une année d’élections municipales et il est très clair que tous ces travaux de rénovation et d’amélioration de l’environnement urbain sont cruciaux pour l’actuel maire, Fernando Medina qui souhaite bien entendu être élu. D’où un certain empressement à conclure tout ça dans les temps pour respecter le calendrier électoral.