Estufa fria – Un jardin tropical au centre de Lisbonne

L’Estufa Fria est un ensemble de serres d’acclimatation où foisonnent plantes et arbres exotiques originaires de pays lointains. Au milieu d’un camaïeu de verts, éclaboussé de fleurs aux couleurs vives, de proprettes allées de gravillons blancs sillonnent ce jardin tropical dans une mise en scène romantique parsemée de cascades, ruisseaux et petites mares. Idéale pour les sorties en famille ou en amoureux, l’Estufa Fria, située dans la partie supérieure du Parc Eduardo VII, se divise en trois zones climatiques distinctes :

  • Climat tempéré dans l’Estufa Fria, zone uniquement abrité du froid et du soleil par un système de persiennes.
  • Climat tropical dans l’Estufa Quente, véritable serre où s’épanouit dans la chaleur moite une véritable jungle.
  • Climat aride dans l’Estufa Doce qui rassemble une collection de cactus dont quelques beaux coussins de belle-mère 😉
Estufa fria - Doce
Estufa Doce

Attention, certains endroits ne sont pas sécurisés pour les enfants!

Horaires d’ouverture

Tous les jours.

  • Eté :  de 10h00 à 19h00 (à partir du dernier dimanche de mars)
  • Hiver : 9h00 à 17h00 (à partir du dernier dimanche d’octobre)

Prix

  • Adulte : 3,10€
  • Enfants de 6 à 18 ans : 2,33€
  • Enfants de moins de 6 ans : gratuit
  • Gratuit le dimanche et jours fériés jusqu’à 14h00.

Pour toute information complémentaire, rendez-vous sur le site officiel.

Lac Estufa Fria
Lac

 

 

Foire aux Questions – Les transports en commun à Lisbonne

Vous êtes très nombreux à lire mon blog et à partager vos questions et doutes sur les différents moyens et titres de transports en commun à Lisbonne. C’est toujours avec plaisir que je réponds à vos questions qui je l’avoue, sont toujours à peu près les mêmes. C’est pourquoi, j’ai décidé de faire cette FAQ (Foire aux Questions), ainsi tout le monde gagnera du temps 😉 Cet article sera complété au fur et à mesure mais je vous invite déjà à lire ou relire les articles suivant pour plus d’informations :

Je vais visiter Lisbonne quelques jours, quelle carte de transport choisir?

Pour prendre les transports en commun à Lisbonne, il est indispensable d’acheter la carte Viva Viagem ou 7 Colinas que vous chargerez en fonction de vos déplacements. Donc, vous n’avez pas le choix!

Quelle est la différence entre le carte Viva Viagem et la carte 7 Colinas?

Ces deux cartes fonctionnent de la même façon, l’unique différence est le visuel. Pour résumer, la carte Viva Viagem est verte, la 7 Colinas est bleue mais identiques.

Carte Viva Viagem - 7 Colinas
Cartes Viva Viagem – 7 Colinas Source : www.fertagus.pt

Dans quel cas utiliser la formule Zapping?

La formule Zapping est intéressante à utiliser dans les situations suivantes :

  • Vous allez à Sintra et/ou à Cascais en train CP.
  • Vous traversez le Tage en bateau avec Transtejo.
  • Vous allez sur la rive sud en train Fertagus.

De manière générale, quand vous sortez de la zone urbaine de Lisbonne ou que vous voyagez avec une compagnie de transport autre que Carris/Metro de Lisboa.

Pour plus d’info sur le Zapping, lire l’article « Se déplacer à Lisbonne, quel titre de transport choisir? »

 

TO BE CONTINUED…

 

 

Photo à la une : Tinta Crua, Baixa

Minibus gratuit pour les visiteurs des musées et monuments de Lisbonne

Depuis le 1er août 2015, un minibus relie gratuitement les différents musées et monuments de Lisbonne, résultat d’un partenariat entre Coca-Cola et la Direction Générale du Patrimoine Cultural (DGPC). Deux parcours sont proposés qui auront pour départ et arrivée le Palais National de Ajuda. Pour pouvoir utiliser ce nouveau transport, il suffira simplement d’être porteur d’un billet d’entrée à l’un des musées ou monuments inclus dans l’un des deux circuits.

Minibus de 24 places qui fonctionnera tous les jours sauf le lundi, entre le 1er août et le 31 octobre 2015.

Itinéraire 1 – Musées de Lisbonne, les vendredis, samedis et dimanches :

  • Palais National de Ajuda
  • Palais National des Arts Anciens
  • Musée du Chiado
  • Panthéon
  • Musée des Azulejos
  • Musée du Costume
  • Musée du Théâtre
  • Musée de la Musique
  • Maison-Musée Anastácio Gonçalves
  • Palais National de Ajuda

Itinéraire 2 – Belém, les mardis, mercredis et jeudis :

  • Palais National de Ajuda
  • Musée National d’Ethnologie
  • Monastère des Hiéronymites
  • Tour de Belém
  • Musée d’Archéologie
  • Musée des Coches, ancien et nouveau
  • Palais National de Ajuda

Toutes les infos et horaires sur le site de la DGPC.

Source photo : Page Facebook Património Cultural

 

 

 

Fêtes de Lisbonne – Festas de Lisboa 2015

Et voilà, c’est parti pour un mois de fêtes dans ma belle ville de Lisbonne. En effet, à partir du 30 mai jusqu’au 4 juillet 2015, se déroulent les Festas de Lisboa. Les rues et ruelles se parent de guirlandes multicolores. L’odeur des sardines grillées emplit l’air. Les jeunes fiancés se préparent pour le grand mariage de la Saint-Antoine. Les différents bairros de la ville, peaufinent leur chorégraphie pour les Marches Populaires, chatoyant défilé sur l’avenue de la Liberté. Ce sont plus de 30 jours dédiés au divertissement, à la musique et à la culture populaire lisboète.

Tout le programme des festivités sur le site officiel des Fêtes de Lisbonne.

Nouveau Musée des Carrosses

Le compte à rebours a commencé pour l’ouverture du nouveau musée des Carrosses qui déménage pour un bâtiment moderne des architectes Paulo Mendes da Rocha et Ricardo Bak Gordon. La surface d’exposition, ainsi multipliée par trois en comparaison à celle de l’ancien manège royal, permettra d’accueillir plus de carrosses et améliorera la visite en permettant de circuler autour des véhicules. Afin de finaliser les derniers aménagements, le musée ferme ses portes du 12 au 22 mai 2015. L’inauguration aura lieu le 23 mai pour les 110 ans d’existence de ce musée exceptionnel, créé par la reine D. Amélia. A cette occasion, l’entrée sera gratuite les 23 et 24 mai. Enfin, le prix du billet reste encore inconnu à l’instar de la destinée de l’ancien manège royal.

Source photo à la une et pour plus d’infos : page facebook du Musée des Carrosses.

Antiga Casa do Bacalhau

Depuis décembre de l’année dernière, je traîne dans mes brouillons cet article et aujourd’hui, je peux enfin le publier. Mais pourquoi ne pas l’avoir fait avant? Eh bien, ma vie a été quelque peu bouleversée par l’arrivée d’un nouveau membre dans notre petite famille 😉 et donc par manque de temps, je n’ai pu répondre à tous vos messages et autres demandes d’informations et surtout, j’ai dû mettre de côté mon cher blog pendant plusieurs semaines. Maintenant que la tempête est passée et un peu de calme revenu dans mon quotidien, me revoici donc dans la blogosphère pour vous parler de l’Antiga Casa do Bacalhau. Située sur la place Figueira, en plein coeur de la Baixa de Lisbonne, vous y trouverez les plus belles morues de Lisbonne (!) Je parle bien sûr de ce poisson salé et séché dont tous les portugais raffolent.

Morceaux Bacalhau

Le bacalhau, « ami fidèle » de tous les portugais

Le bacalhau ou morue en français, est un poisson pêché dans les mers du nord qui est « affiné » dans le sel, durant plusieurs mois et tout comme les bons vins ou les bons fromages, plus le temps d’affinage ou de salage est long, meilleur il sera. Les portugais en sont les premiers consommateurs, engloutissant à eux seuls, près d’un quart de la production mondiale. C’est pendant la période des fêtes de fin d’année que se vend et se consomme le plus de morue, traditionnellement servie à Noël. Véritable symbole national, le bacalhau fait partie intégrante de la gastronomie portugaise et peut se cuisiner de plusieurs façons. D’ailleurs, on dit qu’il existe une recette différente pour chaque jour de l’année. Si dans le passé, la morue faisait partie de l’alimentation des plus modestes, elle est devenue aujourd’hui un produit cher, réservée pour les grandes occasions. Bien entendu, on trouve différentes qualités de bacalhau à différents prix, suivant la taille du poisson et la qualité d’affinage. D’autre part, elle se vend généralement entière mais on la trouve de plus en plus déjà prête à cuisiner, c’est-à-dire dessalée et congelée. Personnellement, je préfère respecter la tradition en achetant la morue entière que je dessale au fur et à mesure de mes besoins.

Nota : les noms bacalhau et morue désignent généralement, le poisson salé et séché alors que l’appellation cabillaud est appliquée au poisson frais.

Infographie morue

Antiga Casa do Bacalhau

Et le meilleur endroit pour acheter de la morue entière est sans conteste l’Antiga Casa do Bacalhau. Dans cette minuscule boutique à l’odeur caractéristique, trônent d’un côté sur une étagère, les morues rangées par qualités. En face, derrière son comptoir en marbre, Monsieur Fernando Nunes vous aidera dans votre choix. Tout en coupant au massicot le bacalhau, il vous donnera une multitude de conseils pour le dessaler et le préparer. En effet, suivant l’épaisseur des morceaux, le temps de dessalage sera de 24h pour les plus fins et au minimum 3 jours pour les parties centrales qui sont les plus épaisses. Il vous expliquera aussi que vous pouvez garder la morue, bien emballée dans le frigo, jusqu’à un an et je vous garantis qu’il n’y a aucune odeur. D’autre part, vous pouvez la mettre dans votre valise sans problème (bien sûr, pas plus de 24h!), expérience testée et approuvée par mes parents qui depuis, ne tarissent pas d’éloges sur la qualité de la morue de cette boutique traditionnelle. Donc, je n’aurais qu’une seule chose à dire, soutenez les petites commerçants lisboètes et visitez l’Antiga Casa do Bacalhau!

Antiga Casa Bacalhau

Sources :

O grande negócio do fiel amigo, Visão nº1136, décembre 2014

Iguaria.com : Como demolhar o bacalhau

Cafeportugal.pt : Lisboa – Na Antiga Casa há bacalhau «miúdo», «graúdo» e «corrente»

Nouvelles taxes touristiques à Lisbonne en 2015 et 2016

[mise à jour le 22 juin 2016] Oui, la belle ville de Lisbonne vous attend… pour payer votre petite contribution. A votre bon coeur! En effet, le conseil municipal a décidé de profiter de la spectaculaire croissance touristique de ces deux dernières années, pour mettre en place plusieurs taxes. La première qui entrera en vigueur en avril 2015, correspondra à 1 euro par passager qui arrive à l’aéroport de Lisbonne (ne concerne pas les résidents au Portugal, ouf!). La deuxième sera la classique taxe hotelière qui sera d’un montant de 1€ par nuit et par personne avec un maximum de 7€ et enfin une taxe sera appliquée sur chaque arrivée au port de Lisbonne. Ces deux dernières entreront en vigueur en 2016. L’argent récolté servira au développement du tourisme dans la capitale portugaise.

Depuis le 1er janvier 2016, la mairie de Lisbonne a mis en place une taxe de séjour qui est de 1€ par nuit et par personne de plus de 13 ans, jusqu’à un maximum de 7€ (sept nuits). D’autre part, Airbnb et la ville ont signé un accord qui prévoit que la taxe sera payée directement sur le site de réservation de location.

Pour plus d’informations, visitez le site de la mairie de Lisbonne.

Bienvenue, bem-vindo! Que sonnent les caisses de la municipalité de Lisbonne! Ka-ching!

Image de prévisualisation YouTube

Noël 2014 à Lisbonne

Vous êtes plusieurs lecteurs à me demander pleins de renseignements sur les festivités de Noël et de fin d’année 2014 à Lisbonne donc je vais tenter de rassembler tout cela dans cet article. N’oubliez pas que vous pouvez aussi consulter la page facebook de Lisbohème, utiliser la barre de recherche ou le nuage de mots-clés pour plus d’infos.

Voici le programme complet des Fêtes de Noël et de fin d’année 2014 à Lisbonne :

D’autre part, beaucoup d’entre vous me demandent des renseignements sur des restaurants ouverts pour le Réveillon et le jour de Noël. Malheureusement, je ne pourrais vous aider mais seulement vous recommander deux sites qui pourront peut-être faire votre bonheur :

Enfin, sachez que la plupart des restaurants des grands hôtels de Lisbonne proposent aussi des menus de Noël pour le Réveillon et le 25 décembre.

Je vous souhaite à tous de très belles fêtes de fin d’année à Lisbonne !

Source photo à la Une : CML 2014

Les Belvédères de Lisbonne – Méga itinéraire

Lisbonne est connue pour ses collines et ce n’est pas toujours évident tous les jours de monter la côte les bras chargés de courses. Heureusement, nous avons les fameux ascenseurs, funiculaires et bus Carris pour nous ménager. Eh oui, le lisboète sait garder son énergie pour des activités plus gratifiantes et moins fatigantes. Mais aujourd’hui, je vous propose un circuit pour tester votre condition physique et parcourir quelques-unes des fameuses collines de la capitale portugaise. Bien entendu, chers lecteurs, vous serez récompensés de vos efforts en prenant quelque repos à l’un des 8 belvédères qui jalonnent ce parcours. Vous passerez par des miradouros déjà connus et d’autres plus secrets et découvrirez une partie de l’Alfama et les quartiers de Graça et Penha de França.

Présentation

Cet itinéraire est plutôt conseillé aux personnes en bonne condition physique que les montées et descentes n’effaroucheront pas. Prévoyez de bonnes chaussures confortables et de l’eau. Comptez la journée complète en marchant à un rythme raisonnable et incluant les pauses pour admirer les différentes vues sur Lisbonne. Je vous conseille de faire cette balade dans ce sens pour finir en apothéose avec la vue sur la Baixa et le Tage.

Itinéraire

  1. Belvédère Penha de França
  2. Belvédère Monte Agudo
  3. Belvédère Nossa Senhora do Monte
  4. Belvédère de Graça ou Sophia de Mello Breyner Andresen
  5. Belvédère Portas do Sol
  6. Belvédère Santa Luzía
  7. Château Saint Georges
  8. Belvédère Mercado do Chão do Loureiro

Départ

Métro ligne verte station Arroios. Vous arriverez sur la Place du Chili et ensuite prenez la rue Morais Soares.

Belvédère Penha de França

Notre parcours commence en montant la colline de Penha de França en passant par la Calçada Poço dos Mouros (pente assez raide mais pas insurmontable). Pour le reste, voir l’article sur le belvédère de Penha de França

Belvédère Monte Agudo

Continuez en passant par la rue Penha de França jusqu’à arriver au croisement avec la rue Heliodoro Salgado. Sur la droite, une entrée qui paraît privée, vous mènera jusqu’au belvédère le plus secret de Lisbonne. Une agréable esplanade vous attend avec un kiosque pour vous reposer et prendre le temps de découvrir la partie nord de Lisbonne. Totalement inconnu des touristes, je compte sur vous pour garder le secret. Comme pour le Fight Club, la première règle est : il est interdit de parler du miradouro de Monte Agudo. La deuxième règle est : il est interdit de parler du miradouro de Monte Agudo! 😉

Ouvert tous les jours, d’avril à septembre de 10h00 à 20h30; d’octobre à mars de 10h00 à 18h00.

Belvédère Monte Agudo

Belvédère Nossa Senhora do Monte

Reprenez la rue Penha de França et continuez par la rue de Graça. Prenez à droite la rue Senhora do Monte. Ainsi, vous arriverez tranquillement au plus beau belvédère de Lisbonne, gardé par Nossa Senhora. Dans un coin, une petite église dédiée à São Gens, saint-patron martyr de Lisbonne et des femmes enceintes. La légende raconte, que si la future maman s’assied sur le trône de pierre qui se situe dans un coin de la chapelle et prie São Gens, l’accouchement se passera sans problème.

Belvédère de Graça ou Sophia de Mello Breyner Andresen

Reprenez le parcours en passant par la Calçada do Monte et continuez à droite par la Largo de Graça. Encore à droite pour enfin faire une pause au belvédère de Graça ou Sophia de Mello Breyner Andresen, grande poétesse portugaise du XXème siècle. Ce belvèdère est un des plus connu de Lisbonne avec celui de São Pedro de Alcântara.

Belvédère de Graça

Belvédères Portas do Sol, Santa Luzia, château Saint-Georges et belvédère du Mercado do Chão do Loureiro

Descendre la Calçada de Graça, continuez par la rue São Tomé et vous arriverez au miradouro Portas do Sol. Pour le reste du parcours, je vous invite à consulter la promenade des 4 belvédères. Tenez compte que le château ferme à 18h00 entre le 1er novembre et le 28 février et à 21h00 le reste de l’année.

Arrivée

Prendre l’ascenceur du Castelo pour descendre dans la Baixa et poursuivre tout droit jusqu’à la station de métro Baixa/Chiado, lignes bleue et verte.

Palais des Marquis de Fronteira

La résidence du Marquis de Fronteira, 12ème du nom

Qui n’a jamais rêvé de vivre dans un palais? Certains ont cette chance comme le Marquis de Fronteira, douzième du nom. Construit au 17ème siècle par D. João de Mascarenhas, le premier marquis de la dynastie, ce palais, de style baroque, est encore la résidence principale de la famille. Heureusement pour nous, plébéiens ; nous est donnée la possibilité de découvrir cette antique demeure. Ainsi, nous commençons la visite par la bibliothèque où sont exposées quelques anciennes photos de la famille royale portugaise, D. Amélia et le roi D. Carlos 1er ainsi que leurs deux fils. Ensuite, nous nous arrêtons quelques instants dans la fameuse Salle des Batailles, pour admirer les panneaux d’azulejos relatant les hauts faits guerriers de l’illustre ancêtre contre les Espagnols. Enfin, nous terminons par le salon et la salle à manger où les bonnes odeurs de cuisine nous ont chatouillé les narines. En vain, nous avons espéré  une invitation à déjeuner avec Monsieur le Marquis…

Entrée Palais Fronteira

Les Azulejos, stars du palais des Marquis de Fronteira

Ensuite, nous sommes sortis par la magnifique terrasse et avons achevé la visite par le jardin qui présente un condensé historique de ce qui se fait en matière d’azulejos au Portugal. Une explosion de tuiles de céramiques où se mélangent les époques, les couleurs et les styles. Au cours de votre exploration du parc, vous découvrirez divers panneaux de représentations métaphoriques, symboliques ou géométriques avec des thèmes passant par les mois de l’année, les signes du zodiaque, les planètes ou les quatre éléments.

Terrasse palais Fronteira

Ainsi, ces azulejos, omniprésents, continuent aujourd’hui d’inspirer des artistes contemporains comme Paula Rego qui, à la demande du Marquis, a réalisé un panneau représentant le feu. Enfin, l’écrivain Pascal Quignard, fasciné par cette profusion d’azulejos, a écrit son roman « la frontière », lors de son séjour dans la propriété des Fronteira.

Infos pratiques

Visites guidées uniquement. Possibilité de visite en français.

  • De juin à septembre  : 10h30, 11h00, 11h30 et 12h00
  • De octobre à mai : 11h00 et 12h00
  • Fermé les dimanches et jours fériés

Les photos sont interdites à l’intérieur du palais mais autorisées dans le parc.

Toutes les infos sur www.fronteira-alorna.pt

Accès :

  • bus 770 qui part de la station de métro Jardim Zoológico / Sete Rios  ligne bleue.
  • 15 à 20 min à pied à partir de cette même station, voir carte ci-dessous.

A la découverte de Lisbonne