Coucou tout le monde ! J’espère que vous allez bien ! De mon côté, je travaille sur de nouveaux projets pour vous offrir de nouvelles manières de découvrir ma merveilleuse Lisbonne. En attendant de pouvoir vous en dire plus, je vous emmène aujourd’hui faire le tour des 20 monuments les plus emblématiques de Lisbonne.

20 monuments emblématiques de Lisbonne : faut-il tous les visiter ?

En effet, vous êtes très nombreux à me demander ce qu’il faut absolument visiter à Lisbonne. Et donc, pourquoi pas vous donner la liste de mes monuments préférés qui vous sera sûrement utile pour préparer votre séjour. En effet, il est toujours difficile de choisir ce que l’on va visiter lorsque le temps est limité. Et, afin d’éviter d’en perdre inutilement, pour chaque monument, je vous dis si ça vaut vraiment le coup d’acheter un ticket ou pas. Ainsi, vous pourrez faire d’autres choses bien plus intéressantes et enrichissantes comme par exemple, ralentir, et ouvrir les yeux et son esprit à une autre culture.

Par ailleurs, j’ai sélectionné les 20 monuments les plus emblématiques de Lisbonne, de manière complètement subjective. Vous y trouverez bien sûr, les plus connus, classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, mais aussi des bâtiments ou édifices remarquables qui ont marqué l’histoire de Lisbonne et sont à jamais associés au paysage de la Ville Blanche.

Enfin, je les ai rassemblé sur une carte, dans le but de vous faciliter la vie. Et pour que ce soit moins monotone, je les ai classés par quartier (les liens sont cliquables)

Vous êtes prêts? Alors allons-y pour un tour monumental à Lisbonne !

Remarque : J’ai commencé à écrire cet article avant la crise de la COVID-19, depuis, les choses ont bien changé. Les touristes sont beaucoup plus rares et donc plus de problème de files d’attente mais l’accès de certains monuments reste limité afin de respecter les distances sociales.

COVID-19 : tout ce que vous devez savoir avant de visiter Lisbonne

Monuments incontournables dans les quartiers de Belém, Alcântara et Ajuda

Commençons notre parcours par la partie est de Lisbonne avec les quartiers de Belém, Alcântara et Ajuda.

Dans le quartier de Belém

Belém, ce sont les grandes Découvertes portugaises avec trois monuments dont deux inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Bref, la visite dans ce quartier est incontournable. D’ailleurs, vous trouverez sur ce blog un itinéraire détaillé avec toutes les informations utiles, horaires d’ouverture et comment s’y rendre.

La Tour de Belém

La Tour de Belém est un des ex-libris de Lisbonne et est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle est aussi un bel exemple de l’art Manuélin qui symbolise l’époque des Grandes Découvertes. Pour toutes ces raisons, elle fait partie de ma liste des monuments les plus emblématiques. Toutefois, avec l’affluence touristique, l’attente est très longue à l’entrée de la Tour. Enfin, des escaliers étroits en colimaçon rend la visite frustrante surtout si vous avez des enfants ou des difficultés à vous déplacer. Donc, je ne vous conseille pas spécialement de visiter l’intérieur de la Tour de Belém et je trouve que l’extérieur est bien plus intéressant.

Mise à jour COVID-19 : maintenant que la fréquentation a drastiquement baissé, vous pouvez tenter d’y faire un tour si vous souhaitez absolument voir l’intérieur.

Le Monastère des Hiéronymites

A l’instar de la Tour de Belém, le monastère est un incontournable de votre séjour à Lisbonne. Mais, là aussi, victime de son succès, elle est assaillie par les visiteurs. L’église  (entrée gratuite) et le cloître (payant) sont à voir mais préparez-vous à de longues files d’attente. Ne manquez surtout pas l’immense porte latérale richement décorée.

Mise à jour COVID-19 : Profitez-en pour visiter le cloître tant que les touristes ne sont pas de retour à Lisbonne.

Le Monument aux Découvertes

Construit sous la dictature de Salazar, voici un autre symbole de l’ancien empire du Portugal. Le Monument aux Découvertes est intéressant car il est un parfait exemple de la propagande de l’Etat Nouveau. La visite n’est pas indispensable mais si vous avez du temps, vous pouvez monter au sommet, De là, vous profiterez d’une vue panoramique sur le quartier de Belém et sur la magnifique carte en mosaïque représentant l’épopée des Découvertes portugaises.

Nota : Grâce à la Lisboa Card (19€ pour 24h sur Tiqets)*, vous évitez les files d’attente à la Tour de Belém et au Monastère des Hiéronymites et elle sera largement rentabilisée lors de votre journée à Belém.

Ajuda et Alcântara

Ces deux quartiers, peu touristiques, abritent pourtant deux monuments iconiques de Lisbonne qui méritent une visite.

Le Palais d’Ajuda

Peut-être l’un des monuments les moins visités alors qu’il mérite le détour. Le palais d’Ajuda reste l’un des derniers vestiges de la royauté portugaise. Certes, il aurait bien besoin d’être rénové mais abrite tout de même une ample collection d’arts décoratifs. Et bientôt ouvrira une nouvelle aile qui accueillera le trésor royal qui vous fera rêver avec des pierres scintillantes et de l’or à profusion.

Le Pont du 25 Avril

Celui-ci est définitivement lié à Lisbonne, à ne pas confondre avec celui de San Francisco bien qu’ils soient tout deux très semblables. Construit pendant la dictature de l’Etat Nouveau, le pont Salazar a été rebaptisé 25 Avril après la révolution des Oeillets. D’ailleurs, vous pouvez en savoir plus sur la construction de ce pont en allant à Experience Pilar 7, dans le quartier d’Alcântara. Et le clou de la visite est une vue panoramique sur le pont et le Tage à partir d’une plateforme en verre. Une expérience inoubliable !

Quelques monuments dans l’Alfama

Ah l’Alfama ! le coeur de l’âme lisboète. C’est l’un des quartiers les plus pittoresques de Lisbonne et aussi l’un des plus touristiques. Au cours de vos déambulations dans ce mythique bairro, vous pourrez admirer quatre monuments emblématiques du pouvoir religieux et de la fierté nationale.

La Cathédrale Sé

Elle constitue le centre spirituel catholique de Lisbonne et du Portugal. C’est l’un des monuments les plus anciens de la ville, consacré en 1147. Sa façade austère de sytle roman dénote dans le paysage lisboète. Sa visite vaut le détour et je vous recommande le trésor et le cloître (actuellement fermé pour cause de rénovation).

Le Monastère São Vicente de Fora

Autre monument religieux, il abrite le panthéon de la famille royale de Bragance et aussi de plusieurs patriarches catholiques de Lisbonne. A visiter pour ses magnifiques azulejos baroques. Et ne manquez pas la terrasse avec vue imprenable sur les toits rouges de Lisbonne et le Tage. Et comme il est peu connu des touristes, vous pourrez prendre votre temps et boire un petit café dans le joli patio qui se trouve à l’entrée.

Le Panthéon National ou Eglise de Santa Engrácia

Sa construction chaotique est à l’origine de l’expression « comme les travaux de Santa Engrácia » pour qualifier des situations dont on ne voit pas la fin. Ce n’est qu’en 1966, sous l’impulsion de l’Etat Nouveau, dictature de Salazar, que le panthéon fut enfin achevé après plus de trois siècles. Il abrite aujourd’hui les tombes de grandes personnalités portugaises, des écrivains ou hommes politiques. Seulement deux femmes y sont enterrées : Amália Rodrigues et Sophia de Mello Breyner Andersen. Le dernier à entrer au Panthéon est Eusébio da Silva Ferreira, grand joueur de football. A visiter surtout pour la vue incroyable depuis la terrasse.

Le château São Jorge

Le château São Jorge occupe une place à part, car ce n’est pas vraiment un monument « authentique ». Il existait bien un château ou du moins des fortifications datant du 8ème siècle sur le sommet de la colline de l’Alfama mais il n’en restait plus grand chose. Pendant la dictature, il a été décidé de construire des murailles pour des raisons de propagande, afin de renforcer la fierté nationale. Toutefois, il fait partie de cette liste pour ne pas oublier que l’histoire peut être manipulée pour des raisons politiques. Et sans ces murailles, Lisbonne ne serait pas Lisbonne! Perso, je ne vous recommande pas d’ouvrir votre porte-monnaie pour le visiter. Le prix est exorbitant (10€) quand on connait la valeur « historique du site » et les files d’attente sont très longues. Et pour la vue, vous avez la même depuis le belvédère de Graça!

Mise à jour COVID-19 : Même s’il n’y a pas autant de touristes, la visite ne vaut pas le coût du billet !

Les monuments à ne pas manquer dans la Baixa et le Chiado

Passons maintenant aux quartiers de la Baixa et du Chiado. Ces deux bairros plus commerçants sont aussi plus récents puisque leur actuelle configuration date de 1755, après le grand trenblement terre qui a complètement détruit cette partie de la ville. Grâce au Marquis de Pombal, la Baixa et le Chiado se dotent d’immeubles modernes, de rues droites et larges qui facilitent les déplacements de ses habitants et des marchandises. Quant aux monuments, la plupart ont été construits après le 18ème siècle.

Arc de la Rua Augusta

Projeté après 1755, l’arc de la Rua Augusta fut seulement construit entre 1815 et 1873. Il fat partie de ma sélection car il est un symbole fort du Portugal mais aussi de Lisbonne. Et ne manquez pas de monter au sommet pour une vue à 360º sur la Baixa, le Terreiro do Paço et bien sûr le Tage.

Ascenseur Sta Justa

Lisbonne est connue pour ses collines. Donc pour simplifier la vie des lisboètes, l’ascenseur de Santa Justa entra en service en 1902, reliant le Chiado à la Baixa. Contrairement à la croyance populaire, Gustave Eiffel n’a pas participé au projet et Raoul Mesnier du Ponsard, qui en est l’architecte, n’a aucunement été son élève.

C’est un des monuments les plus connus de Lisbonne mais je ne vous conseille pas d’y monter. Car voyez-vous, ce n’est qu’un simple ascenseur ! Il n’y a aucun intérêt à attendre une heure, voire plus, pour deux minutes de trajet, serrés comme des sardines dans une boite en bois 😉 Si vous voulez absolument le prendre, faites-le dans le sens de la descente, du Chiado vers la Baixa.

Mise à jour COVID-19 : En l’absence des touristes, il peut être intéressant de prendre l’ascenseur mais juste pour gagner du temps.

Couvent des Carmes

Fondé en 1389, le couvent des Carmes a été en partie détruit en 1755, suite au tremblement de terre. L’année suivante, commença le chantier de sa reconstruction mais s’arrêta définitivement en 1834. Depuis, il en reste cette magnifique nef à ciel ouvert. Le site abrite aussi un musée archéologique. Je vous recommande la visite surtout pour les ruines qui sont très impressionnantes.

Gare du Rossio

La gare inaugurée en 1890 est le point de départ de la ligne de chemin de fer qui rejoint la mystérieuse Sintra. Pas besoin de la visiter mais elle fait partie de ma sélection pour sa magnifique façade néo-manuéline. Elle marque aussi le début du tourisme à Lisbonne avec la ligne SudExpress qui entra en service en 1887, reliant Hendaye à la capitale portugaise.

Les tramways jaunes

Les tramways jaunes sont classés comme monuments nationaux et sont le véritable symbole de la ville. Vous ne pouvez pas passer quelques jours à Lisbonne sans prendre l’un de ces antiques elétricos. En revanche, je ne vous recommande pas de prendre le 28 E qui est littéralement pris d’assault par les touristes et les pickpockets. Vous pouvez attendre plusieurs heures avant d’avoir une place surtout au départ de Martim Moniz. Donc, prenez-le à l’autre terminus, cimetière Prazeres. Sinon, il existe d’autres lignes de tramways jaunes,  18 E, 12 E, 25 E et 24 E où vous voyagerez plus confortablement.

Mise à jour Covid-19 : C’est le moment d’en profiter tant qu’il n’y a pas trop de touristes et n’oubliez pas votre masque !

tramway jaune de Lisbonne Portugal

Estrela – Campolide

Passons maintenant à deux quartiers pratiquement inconnus des touristes et qui pourtant abritent des monuments très intéressants.

Basilique Estrela

Située dans le quartier d’Estrela, la basilique est un bel exemple de l’architecture baroque. Magnifique, avec sa coupole et ses deux tours, elle est très reconnaissable dans le paysage lisboète. A visiter pour son intérieur décoré de marbres polychromes et pour sa crèche, la plus grande du Portugal, composée de plus de 500 figures en terre cuite et liège. Sans oublier sa terrasse où vous pourrez profiter d’une vue panoramique sur la ville.

Aqueduc

L’aqueduc est l’un des monuments les plus impressionnants de Lisbonne. Il est d’ailleurs l’un des rares à avoir résisté au tremblement de terre de 1755. D’une longueur de 941 m, il est composé de 35 arcs dont un est le plus grand arc en ogive du monde avec une hauteur de 65m et une largeur de 29m. Donc oui, je vous recommande la visite de cette superstructure construite au 18ème siècle ainsi que les autres éléments (réservoirs, galeries souterraines et station de pompage) qui constituent le réseau des Eaux Libres de Lisbonne.

Palais de São Bento

Le Palais de São Bento abrite l’Assemblée de la République du Portugal et pour cette raison, il fait partie de ma liste de monuments emblématiques de Lisbonne. Datant de la fin du 16ème, c’était un monastère. En 1834, avec la suppression des ordres religieux, il devint propriété d’Etat. Il est à voir pour son monumental escalier et son imposante façade néoclassique. Il peut se visiter gratuitement, le dernier samedi du mois. Il suffit de remplir le formulaire sur le site du Parlement (visite guidée en portugais).

Parc des Nations

Nous voici à présent au Parc des Nations qui est l’un des bairros les plus récents. Sorti de terre à l’occasion de l’Expo’98, il marque l’entrée de Lisbonne, dans une ère nouvelle, tournée vers le futur. Ne manquez pas de lire deux articles que j’ai dédié à ce quartier :

Pont Vasco da Gama

Le pont fut le plus long d’Europe avant d’être détrôné par un autre construit en Crimée et inauguré en 2018 par Poutine. D’une longueur de 17,2 Km, il permet de traverser l’estuaire du Tage. C’est le symbole de l’entrée du Portugal dans la modernité et montre que ce petit pays a sa place dans l’Union Européenne. A ce titre, il fait partie de ma liste des 20 monuments les plus emblématiques. Et pas besoin de payer pour l’admirer ! Avec un peu de chance, vous le verrez depuis l’avion wink

Gare Oriente

Autre infrastructure construite pour l’Expo’98, la Gare Oriente est un incontournable lors de votre visite dans le Parc des Nations. Magnifique structure de verre et de métal,  tout en transparence et légèreté, elle a sa place dans ma liste. Et puis, je suis une fan des réalisations de Santiago Calatrava, je l’avoue! D’ailleurs, plus qu’une gare, c’est un noeud intermodal regroupant le train, le métro, les bus urbains et interurbains.

Rive sud

Je m’excuse auprès des habitants d’Almada, mais oui, j’inclus cette partie de la rive sud du Tage à Lisbonne 😉

Christ-Roi

Car que serait Lisbonne sans ce Christ-Roi qui nous accueille les bras ouverts ? Si vous souhaitez le visiter, allez sur la page dédiée à Cacilhas, je vous explique comment y aller. Donc le Christ-Roi est avant tout un monument religieux et un sanctuaire, mais ouvert à tous. Inauguré en 1959, il surplombe l’embouchure du Tage. De là, vous pourrez vous émerveiller devant l’un des plus magnifiques panoramas du monde ! Oui, et je l’affirme haut et fort ! A la vue de ce sublime paysage, je me sens reconnaissante d’avoir la chance de vivre ici. Comme vous l’aurez compris, ça vaut vraiment le coup de traverser le Tage. En revanche, il n’est pas nécessaire de monter au sommet du Christ-Roi, plus exactement à la terrasse qui se situe à ses pieds, à 84 m de hauteur.

Voilà notre tour des 20 monuments les plus emblématiques de Lisbonne est terminée.

Comme je l’ai mentionné au début de l’article, vous n’êtes pas obligé de visiter tous les monuments cités. D’ailleurs, je ne vous le conseille pas ! Etant une adepte du slow tourisme, je vous invite à prendre le temps d’admirer le patrimoine de Lisbonne. Appréciez ce moment unique devant ces momuments incomparables, que vous soyez seul, avec votre famille ou vos amis.

N´hésitez pas à partager cet article sur vos réseaux sociaux préférés. A bientôt pour un nouvel article sur le blog 🙂

Les 20 monuments les plus emblématiques de Lisbonne

Cet article contient des liens affiliés notés d’un*. En cliquant sur ces liens, je touche une petite commission qui me permet d’animer ce blog. Merci de votre soutien !

0 commentaires

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.