Dans cet article, je vous propose une excursion d’une journée à Cacilhas, qui se trouve sur la rive sud du Tage. J’avais déjà publié deux itinéraires, une version courte et une version longue. Mais, après réflexion, je me suis dit que ce n’était pas très judicieux. donc j’ai décidé de tout regrouper dans un seul article. Comme ça, vous avez toutes les informations au même endroit. J’ai aussi ajouté quelques photos pour vous montrer qu’il y a de belles choses à voir 😉

Personnellement, j’adore aller à Cacilhas car c’est beaucoup plus calme. On peut ainsi prendre le temps d’admirer la Mer de Paille, le pont 25 Avril, Lisbonne au loin et le coucher du soleil. C’est l’occasion de s’affranchir du temps et de profiter de l’instant présent, apprécier des moments en famille, entre amis ou en amoureux. Pour moi, c’est une sortie parfaite pour se déconnecter.

Présentation de l’itinéraire d’une journée à Cacilhas

Tout d’abord, voyons les détails pratiques avant de commencer notre excursion.

Les étapes

Le circuit passe par :

  1. Frégate D. Fernando II e Glória
  2. Cristo-Rei
  3. Casa da Cerca
  4. Belvédère Boca do vento
  5. Cais do Ginjal

C’est un itinéraire circulaire qui commence et se termine à la station fluviale de Cacilhas.

Comment s’y rendre

Pour aller à Cacilhas, il suffit de prendre le bateau à Cais do Sodré. La traversée dure environ 10 min.

Accès :

  • Métro : station Cais do Sodré, ligne verte.
  • Carris : 15E, 18E, 706, 781, 728, 732, 760, 782, 736, 735, 758, 201, 210, 208.
  • Train : ligne de Cascais, CP.

Comme vous devrez prendre le bateau et un bus TST, il faudra charger la carte Viva Viagem en mode Zapping.

A savoir avant de partir pour Cacilhas

C’est un circuit qui se fait à pied avec une partie en bus et il s’adresse à tout le monde. Toutefois, sachez que la visite de la frégate n’est pas accessible aux personnes avec mobilité réduite.

Enfin, prévoyez un chapeau, des lunettes de soleil et de la crème solaire afin d’éviter le teint rouge écrevisse wink

Concernant le manger, vous aurez plusieurs occasions de faire une pause gourmande durant le parcours.

Durée de la balade à Cacilhas

Durée : Comptez une journée pour profiter au maximum de la balade.

Cacilhas est l’endroit idéal pour une sortie en amoureux. Dans ce cas, partez en début d’après-midi pour ensuite passer la soirée sur le bord du Tage et admirer le soleil couchant.

Pour une visite en famille, partez plutôt vers 10h pour revenir en fin d’après-midi. Vous pourrez déjeuner dans le vieux Cacilhas avant de prendre le bus pour le Christ-Roi et goûter à la Casa da Cerca.

Par ailleurs, vous pouvez tout à fait sauter une étape si vous pensez ne pas avoir le temps de tout voir. Si vous avez un doute, écrivez-moi dans les commentaires.

Histoire de Cacilhas

Avant de se mettre en route, faisons un petit retour dans le passé de Cacilhas.

Une zone propice à l’installation humaine

La zone fut habitée dès le troisième millénaire avant JC. En effet, sa position géographique facilement défendable, au bord du Tage, ainsi qu’une abondance de ressources naturelles, fruits de mer et poissons notamment, en fait un site idéal. Plus tard, divers navigateurs et marchands venant de la Méditerranée, furent attirés par ses richesses et les Phéniciens y établirent un comptoir marchand. A l’époque romaine, il devint un centre de transformation des produits de la mer. Des vestiges d’une ancienne conserverie de poisson, datant du premier siècle après JC, furent retrouvés rue Carvalho Freirinha (Ce site se trouve actuellement enterré et protégé, donc impossible à visiter).

L’âge d’or de Cacilhas

Au Moyen Âge, la région de Cacilhas connut un fort développement du trafic fluvial comme le montrent des lois de régulation de la traversée du Tage, établies en 1284. Plus tard, la zone correspondant au cais do Ginjal, devint un important port maritime où les bateaux pouvaient entrer et sortir sans attendre la marée haute. En arrivant à l’époque contemporaine, un important centre d’approvisionnements de produits manufacturés s’y développa, profitant de l’intensification du transport fluvial entre Lisbonne et la rive sud du Tage. En effet, à partir de 1816, plusieurs entrepôts furent construits au bord fleuve, ainsi que des fabriques de textiles, des tanneries et des conserveries de poisson.

Découvrez la rive sud du Tage

Déclin et renouveau

En 1966, la construction du pont Salazar, ensuite 25 Avril après la Révolution des Oeillets, entraîna peu à peu le déclin du transport fluvial et du Cais do Ginjal au profit du transport routier. Les entrepôts fermèrent les uns après les autres et tombèrent en ruine. Toutefois, en 1994, la municipalité ébaucha un projet visant à convertir le site en zone touristique et de loisirs. Les premiers jalons furent posés avec l’aménagement du jardim do rio et la construction du elevador da boca do vento. Aujourd’hui, Cacilhas accueille de plus en plus de touristes et lisboètes qui souhaitent fuir l’agitation citadine.

Source: Site Junta da Freguesia de Cacilhas

Itinéraire découverte de Cacilhas

Allons-y maintenant pour notre balade smile

Voilà, vous avez pris le bateau et vous voici au débarcadère de Cacilhas. Dirigez-vous vers la gauche, admirer le phare qui n’est plus en activité aujourd’hui. Et surtout le panorama sur Lisbonne. Continuez à marcher vers la frégate D. Fernando II e Glória dont vous apercevez les mâts au loin.

Frégate D. Fernando II e Glória

Temps de la visite : 1h-1h30 environ

Un navire aux multiples vies

La frégate fut construite en Inde et mise à l’eau le 22 octobre 1843. Pendant 33 ans, elle effectua la liaison entre le Portugal et les colonies portugaises et navigua plus de 100 000 milles marin (185 200 Km), ce qui correspond à presque cinq tours du monde. Elle servit par la suite d’école navale et à partir de 1945, accueillit de jeunes garçons sans ressources afin de leur donner une scolarité et une formation de marin. Cependant, en 1963, un violent incendie détruisit le navire qui resta échoué dans le Tage. Ce n’est qu’en 1992, qu’il fut décidé de le renflouer et de le restaurer au chantier naval d’Aveiro. Ensuite, la frégate fut ouverte au public durant l’Expo 98 au Parc des Nations.

Aujourd’hui, un navire-musée

Aujourd’hui, le bâtiment peut se visiter, du pont supérieur jusqu’à la cale. Les reconstitutions de la vie des marins et des passagers à bord, durant le XIXème siècle sont très bien faites et réalistes. D’ailleurs, on se rend compte très vite que les conditions de vie sur ce type de navire devaient être très difficiles. Il y a peu d’intimité, les espaces à vivre sont très restreints et il fait très (très !) chaud dans les parties inférieures du navire.

Vraiment, je vous recommande de découvrir la frégate D. Fernando II e Glória, vous ne le regretterez pas. Toutefois, je ne conseille pas la visite du navire aux personnes ayant des difficultés à ce déplacer car les escaliers permettant d’accéder aux différents ponts sont très raides.

Informations pratiques – Visite de la frégate D. Fernando II e Glória

Prix:
Adulte (13 à 64 ans) : 4 euros.
Enfants entre 4 et 12 ans, étudiants et plus de 65 ans : 2 euros.
Enfants (0 à 3 ans) : gratuit.

Horaire :
Ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00 (du 1er octobre au 30 avril) et de 10h00 à 18h00 ( du 1er mai au 30 septembre). Le lundi, ouvre à partir de 12h00. Gratuit le 1er dimanche de chaque mois.

Pour en savoir plus, visitez le site officiel.

Tout à côté de la frégate, se trouve un sous-marin en cale sèche, le NRP Barracuda, qui navigua de 1968 à 2010. Depuis, il fait partie des collections du musée de la marine. D’ailleurs, celui-ci en partenariat avec la municipalité d’Almada, souhaite ouvrir au public le sous-marin mais le projet traîne en longueur depuis 2013.

Cristo-Rei, le plus beau panorama du monde

Durée : 30-45 minutes.

Ensuite, allez à la station de bus TST pour prendre le bus 101 qui vous transportera jusqu’au Cristo-Rei.

Le sanctuaire offre l’un des plus beaux panoramas sur Lisbonne, la Mer de Paille et le pont 25 Avril. Comme vous le savez sûrement, le monument d’une hauteur totale de 110m s’inspire du Christ Rédempteur de Rio de Janeiro. Sa construction a commencé en 1951, utilisant près de 40 000 tonnes de béton et fut achevée en 1959. Grâce à un ascenseur, vous pouvez accéder à la plateforme située au pied de la statue.

Informations pratiques – Visite du Cristo-Rei

L’accès au site est gratuit.

Horaires d’ouverture :

  • Du 1 au 14 de juillet : de 9h30 à 18h45
  • Entre le 15 juillet et le 31 août : de 9h30 à 19h30
  • Du 1 au 20 septembre : de 9h30 à 18h45
  • Entre le 21 septembre et le 30 juin :  de 9h30 à 18h00

Prix :

Ascenseur donnant accès à la plateforme au sommet :

  • Adulte : 5€ (6€en période d’été)
  • Enfant de 8 à 12 ans : 2,5€
  • Enfant jusqu’à 7 ans : gratuit
  • Senior : 3,5€

Pour en savoir plus, visitez le site officiel du sanctuaire

Casa da Cerca, centre culturel d’art contemporain

Ensuite, descendez l’avenue Cristo-Rei et suivez l’itinéraire indiqué sur la carte ci-dessus pour arriver à la Casa da Cerca, centre culturel de Almada. Cette étape à pied dure environ 25 min.

Pour ceux qui ne veulent pas marcher, vous pouvez reprendre le bus 101 et descendre à l’arrêt Almada (C. Leitão 43A).

C’est certainement l’un de mes endroits préférés sur la rive sud du Tage. Son jardin botanique est un enchantement de fraîcheur et de tranquillité. N’hésitez pas à faire une pause à l’ombre des pins, en buvant un petit café accompagné d’une pâtisserie ou alors une bière entre amis winkEt je ne vous parle pas de la vue qui est absolument grandiose.

Tous les itinéraires de Lisbohème

Informations pratiques Casa da Cerca

Horaires :

  • Du mardi au vendredi : 10h-18h
  • Samedi – Dimanche : 13h – 18h
  • Fermé le lundi.

Entrée gratuite.

Ascenseur Boca do Vento

Reprenons notre balade pour nous diriger vers l’ascenseur Boca do Vento qui vous permettra d’accéder directement au Cais do Ginjal.

A la sortie de l’ascenseur, vous pouvez faire un petit tour rapide dans le Jardim do Rio.

L’ascenseur fonctionne tous les jours de 8h00 à 24h00. Attention, il peut y avoir beaucoup de monde le weekend.

Restaurants du Cais do Ginjal à Cacilhas

Tournez le dos au pont 25 Avril et continuez votre promenade. Vous allez maintenant passer devant deux restaurants que j’aime beaucoup.

Le premier est le Ponto Final* qui sert une cuisine typique avec à la carte de la morue et du poisson grillé.

Le second est le restaurant Atira-te ao Rio* qui propose une cuisine venant du Brésil.

Les deux établissements sont très bons. Que ce soit l’un ou l’autre, la vue sur Lisbonne est imprenable. D’ailleurs, il n’y a pas de meilleur endroit pour admirer le coucher du soleil. C’est le spot idéal pour un dîner romantique. Et si la nuit est fraîche, des couvertures sont à votre disposition.

Toutefois, comme ils sont pris d’assaut, surtout à la belle saison, je vous recommande de réserver.

Cais do Ginjal

Durée : 15-25 minutes

Reprenez la direction de l’embarcadère de Cacilhas et passez ainsi sur le Cais do Ginjal.
Ce quai longe les anciens entrepôts et fabriques qui se trouvent aujourd’hui abandonnés et en ruines. En journée, la promenade est agréable, au bord de l’eau, avec à l’horizon Lisbonne.

Toutefois, sachez que la nuit, une partie du quai n’est pas éclairée mais il y a suffisamment de lumière pour se déplacer. C’est juste qu’avec les ruines d’un côté, le fleuve de l’autre, la promenade peut avoir un petit air sinistre ou mystérieux wink

Retour à Lisbonne

Maintenant, vous êtes de retour à votre point de départ.

Pour ceux qui n’ont pas déjeuné ou dîné avant, peuvent le faire dans l’un des nombreux restaurants qui se trouvent près de la station fluviale de Cacilhas.

Personnellement, je suis allé dîner avec des amis au Farol*. Nous y avons mangé des fruits de mer, leur spécialité. C’était bon, copieux et avec un bon rapport qualité/prix.

Voilà, c’est le moment de rentrer en reprenant le bateau, direction Lisbonne.

J’espère que vous allez aimer cette balade autant que moi. N’hésitez pas à partager vos impressions dans les commentaires ci-dessous.

Les liens marqués d’un * sont des liens affiliés, ils me permettent de toucher une toute petite comission, sans surcoût pour vous. Merci !

Une journée à Cacilhas, sur la rive du Tage, à 15 min. en bateau de Lisbonne

4 Commentaires

  1. mercedes ferrari

    Comme toujours, super intéressant.
    Je connais presque tout et je suis d’accord avec tes conclusions : une belle promenade !

    En l’attente de la prochaine « découverte » …

    Bisous
    Mercedes

    Réponse
  2. Papou Maritimus

    J’adore ! J’adore ! Dans mes favoris en t^te de liste !!

    Réponse
  3. LODS S

    Magnifique article sur Cacilhas qui donne envie de revenir à Lisbonne ;-). Nous avions adoré flâner dans les rues en montant à pied au Crist (et quelle vue incroyable et inoubliable depuis la-haut !) et se reposer dans l’herbe au pied de l’ascenseur. Vraiment un endroit unique. Merci pour tous vos articles. Belle fin de journée. sandrine

    Réponse
    • Lisbohème

      Merci beaucoup Sandrine d’avoir partagé votre expérience. Si vous revenez, n’hésitez-pas à me faire un petit coucou 😉
      Bises

      Réponse

Votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.