Musique Pimba - Arraial Alfama

La musique Pimba – Musique incontournable des Festas de Lisboa

La musique Pimba (voilà! en français) est un des ingrédients indispensables des Festas de Lisboa. Mais qu’est-ce donc? C’est une musique dite populaire ou légère. Idéale pour danser, elle est diffusée plus spécialement l’été, lors des fameux arraias ou bals de quartier.

Quelques exemples de musique Pimba

Le phénomène Pimba est apparu dans le milieu des années 90 avec le chanteur Emanuel et sa célèbre chanson Pimba, pimba.

Ce genre musical se caractérise par la production rapide et à peu de frais de chansons au rythme entraînant, avec des paroles faciles à retenir. Mouais, vous me direz que c’est le cas de 90% des tubes d’aujourd’hui. Ensuite, l’un des thèmes récurrents de ces ritournelles, est l’amour avec un petit a. Oui, la drague, les amourettes d’été comme évoquées dans ce tube de José Malhoa qui rassemble tout de même plus de 3 millions de vues sur Youtube.

Après le flirt, on passe à des choses beaucoup plus sérieuses. En effet, une partie du répertoire de la musique Pimba se consacre à l’art cul-inaire. En gros, c’est pratiquer l’équivoque ou encore chanter les bonnes petites recettes de maman tout en pensant à des choses cochonnes.

Par exemple Rosinha fait ça très bien avec sa chanson « Eu faço de coentrada » qui ouvre la porte (ou autre chose…) à plusieurs interprétations au premier et au deuxième degré.

La gastronomie portugaise fait la part belle aux produits de la mer, la musique Pimba aussi :

Les moules, un classique…

Et bien sûr, la morue!

Et après tout ça, voilà le résultat comme le chante Chave d’Ouro avec « pai da criança (Quem será) » (qui est le père de l’enfant?) :

Mais une des grandes stars de ce genre musical est sans conteste, Quim Barreiros, joyeux moustachu, toujours accompagné de son accordéon.

Son répertoire est généralement inspiré des chansons traditionnelles du Minho, région du nord du Portugal. Malgré son air rustique, ce chanteur rassemble des dizaines de milliers de fans à travers le Portugal. Pour tout savoir sur le Quim(g!), visitez son site officiel.

Le Pimba : genre musical dénigré

Néanmoins, la musique Pimba ne fait pas l’unanimité. Beaucoup n’ont que mépris pour ce genre qu’ils qualifient de kitsch, vulgaire et de sous-produit musical. Certains vont jusqu’à étiqueter les fans d’illettrés, culs-terreux ou beaufs. En conséquence, le mot pimba est devenu un qualificatif péjoratif qui peut s’appliquer à d’autres domaines : politique pimba, littérature pimba etc. En revanche, on peut s’étonner que plusieurs études très sérieuses ont été faites sur le sujet. Notamment, une thèse de Francisco Marques, O Pimba, um fenómeno musical (2006) et un papier de Tiago José Lemos Monteiro. Comme quoi, le Pimba ne laisse personne indifférent!

Et nous français, on ne peut pas trop critiquer car on a aussi nos casseroles. Quelle chance d’avoir des artistes comme Patrick Sébastien, ou Francky Vincent qui chantent haut et fort les refrains de la musque Pimba à la française!

Musique Pimba

Pour conclure, perso, j’aime écouter quelques tubes de Pimba, surtout durant les Fêtes de Lisbonne. C’est l’occasion de s’amuser et de s’éclater avec ses potes, en mangeant des sardines grillées, arrosées de quelques verres de bière (avec modération!). Et puis, si vous comprenez le portugais, ça vous fera rigoler un peu. Car on en a bien besoin en ce moment 😉

Et vous, qu’en pensez-vous? Quels sont vos artistes et chansons préférés? N’hésitez pas à partager dans les commentaires 🙂

Votre commentaire