Visiter Lisbonne : 15 infos utiles à connaître avant de partir

par | Mis à jour le 14/06/2021 | Publié le 18/05/2021 | Infos pratiques | 0 commentaires

Olá pessoal ! Aujourd’hui, je partage avec vous, mes chers lecteurs, 15 infos utiles à connaître avant de visiter la belle Lisbonne. Cet article s’adresse surtout aux personnes qui vont découvrir la ville pour la première fois. En effet, il peut être intimidant et stressant de passer quelques jours dans un endroit inconnu et à fortiori à l’étranger. Donc en étant informé à l’avance, on évite les déconvenues et on a plus de chance de passer un super séjour dans la capitale portugaise.

1. Attention où vous mettez les pieds quand vous visitez Lisbonne !

Ah ! Que c’est beau ces pavés blancs et noirs qui forment des mosaïques dans les rues de Lisbonne. La fameuse calçada portuguesa, savoir-faire centenaire, qui enchante les touristes. Oui, mais c’est plutôt casse-gueule ! Je ne compte pas le nombre de fois que j’ai cassé un talon sur ces jolis cubes de calcaire. Sans parler des glissades en aquaplaning par temps de pluie. Et leur dernière attaque m’a laissée avec une cheville tordue, immobilisée pendant un mois suivi de deux mois de béquilles. Bref, un cauchemar !

Donc, prévoyez une paire de chaussures confortables, si possible sans talon haut et avec une semelle de compèt’.

2. Des montées et des descentes

On appelle Lisbonne, la ville aux 7 collines et c’est super chouette car ce relief vallonné permet de profiter de magnifiques panoramas sur la cité et l’estuaire du Tage. Mais, il faut pouvoir grimper ou descendre les côtes/escaliers qui sont, à certains endroits, très raides. Rien d’insurmontable, ce n’est pas le Mont-Blanc n’ont plus ! Mais pour les personnes peu actives ou qui ont des difficultés à marcher, cela peut devenir handicapant. Heureusement, nous avons les fameux funiculaires et ascenseurs pour pouvoir se déplacer sans trop se fatiguer !

Ruelle Alfama, Lisbonne, Portugal

3. Pas besoin de voiture pour visiter Lisbonne

Vous avez lu les deux premiers conseils et vous vous dîtes que la solution est de se déplacer en voiture : moins de risque de se casser une jambe ou de se faire un claquage en grimpant la colline de l’Alfama ! Eh ben non !

Déjà, en n’utilisant pas de voiture, vous faites un geste pour l’environnement. Et les poumons des Lisboètes vous remercieront ! Ensuite, les places de parking sont rares et chères. Enfin, il existe bien d’autres solutions pour se déplacer facilement et rapidement dans la ville. En effet, outre les transports en commun, vous avez les taxis, les Uber et compagnie, le car sharing, les vélos et les trottinettes.

Comment se déplacer en transport en commun à Lisbonne

4. La carte Viva Viagem, indispensable pour visiter Lisbonne

Bon maintenant que vous savez qu’il est inutile d’avoir une voiture pour se déplacer dans Lisbonne, il vous faut acheter une carte Viva Viagem pour prendre les transports en commun. Elle est votre sésame pour le métro, les bus, les tramways, funiculaires, ascenseurs, trains et bateaux. Ce petit rectangle de carton marche comme un porte-monnaie électronique. Vous pouvez y charger des voyages à l’unité, des passes de 24h ou directement de l’argent. Je vous explique tout ça, dans mon guide complet sur les titres de transports.

Carte Viva Viagem, Lisbonne, Portugal

5. Faire la queue aux arrêts de bus

Contrairement à certaines idées reçues, les Lisboètes aiment les choses claires et ordonnées. Et donc, ils font la queue partout et même aux arrêts de bus (en respectant la distanciation). Donc le premier arrivé à l’abribus sera le premier à monter dans l’autocar. C’est simple et plutôt logique.

Fille d'attente tramway, Lisbonne, Portugal

6. Faites un signe au chauffeur de bus ou de tramway

Vous êtes donc à votre arrêt de bus et le voilà justement qui arrive. Vous vous préparez, votre masque sur le visage et votre carte Viva Viagem dans la main… et le bus ne s’arrête pas… Oui, grand moment de solitude… Je vous en parle car cela m’est arrivé plusieurs fois dans les premiers mois de mon installation à Lisbonne. Le secret pour que vous ne viviez pas cette expérience plutôt désagréable est de faire signe au chauffeur. Levez votre bras à 90º et oh miracle, le bus s’arrêtera.

Bon geste bus Lisbonne Portugal

7. Attention aux pickpockets

Les pickpockets se sentent à l’aise dans les endroits bondés comme les files d’attente et le célèbre tramway jaune. En général, ils opèrent en groupe. Pendant que certains captent l’attention des touristes, d’autres font les poches et les sacs. C’est pourquoi, je vous recommande d’être attentifs et de protéger vos objets de valeurs.

En cas de vol, contactez la police, PSP, Polícia de Segurança Pública. Je vous mets ici le lien où vous trouverez les adresses des trois postes de police dédiés aux touristes en difficulté.

Pickpocket Lisbonne

8. Le couvert, qu’est-ce que c’est?

Alors, voilà bien une spécificité portugaise, le couvert. Mais qu’est-ce donc? Non, vous n’êtes pas obligé d’apporter vos couverts au restaurant ! En fait ce terme désigne les petites choses que l’on vous apporte à table comme le pain, les olives, du fromage, des pâtés etc. En France, ce serait considéré comme offert, ici non. Tout ce que l’on vous sert est payant mais vous n’êtes pas obligé de les consommer. Pour en savoir plus sur cette coutume, je vous invite à lire mon super article sur le sujet. Bon appétit !

Le couvert, une tradition dans les restaurants au Portugal

9. Le livre de réclamations ou livro de reclamações

Vous n’êtes pas satisfait du service ou de la facture alors demandez le livro de reclamações. Rien que cela devrait résoudre rapidement le litige, sinon, écrivez votre plainte dans ce carnet ou en ligne et elle sera examinée par l’organisme en charge. Vous le trouverez partout, dans les magasins, hôtels, restaurants, les administrations, les hôpitaux, etc.

COVID-19 : tout ce que vous devez savoir avant de visiter Lisbonne

10. Les pastelarias

Comment dire… Vous ne pouvez pas dire que vous avez visité Lisbonne, si vous n’avez pas une fois commandé un café dans une pastelaria ! A la fois salon de thé, restaurant et boulangerie-pâtisserie, c’est l’endroit où les portugais passent le plus de temps. Que ce soit pour le petit-déj’, un déjeuner rapide au comptoir ou une bière en terrasse, la pastelaria est l’endroit qui vous réconfortera dans toutes les situations. Et lisez mon article dédié pour en savoir plus !

Pastelaria Versailles, Lisbonne, Portugal

11. Ne parlez pas en espagnol avec les portugais

Pour vous éviter quelques maladresses, ne vous adressez pas en espagnol aux portugais, ils le prendraient très mal. Car voyez-vous, même si le Portugal est une très ancienne nation, il a perdu son indépendance pendant 60 ans au profit de l’Espagne. Et c’est choses-là restent ancrées ad vitam dans l’imaginaire lusitanien. Donc, je vous recommande d’apprendre quelques mots de portugais qui vous permettront de vous faire des amis à coup sûr.

– Dire merci :

  • si vous êtes un homme : vous dites toujours obrigado.
  • si vous êtes une femme : vous dites toujours obrigada.

Cela se traduit par « (je suis votre) obligé-e »

– S’il vous plait : por favor ou se faz favor.

– Commander un café à Lisbonne : Uma bica se faz favor ! (à Porto, cimbalino).

– Pour demander à passer (très utile dans les transports) : com licença.

– S’excuser si vous bouculez quelqu’un : desculpe ! ou peço desculpa.

Je vous conseille le site Loecsen pour apprendre quelques phrases. C’est gratuit donc plus d’excuses !

Eu falo português

12. Les vendeurs à la sauvette de substances illicites

Depuis les années 2000, la consommation de drogue est dépénalisée au Portugal. Bien sûr, dans les limites d’une certaine quantité et suivant le type de drogue. Tout cela pour dire que vous vous ferez aborder dans la rue, de jour comme de nuit, par des gens qui vous proposeront toutes sortes de substances. Dites non merci et passez votre chemin.

13. Des adresses sans nom

Alors, voilà quelque chose qui m’a vraiment déroutée au début, ce sont les adresses.  Et je pense que ça peut vous servir pour trouver votre location. Tout d’abord, le numéro est indiqué après le nom de la rue. ce qui n’est pas grave en soi. Mais ensuite vous avez d’autres caractères comme 1º esq (premier étage, à gauche), cave D. (en sous-sol à droite), ou 25 F (25ème étage en face). Ces indications sont très importantes car elles indiquent le situation de l’appartement dans l’immeuble. En effet, vous ne verrez jamais de nom de famille indiqué sur les boites aux lettres. Allez savoir pourquoi.

Boîtes aux lettres Lisbonne

14. Ben non, Lisbonne ne se trouve pas au bord de l’océan

Mais alors, ce n’est pas la mer que l’on voit ? Eh non, c’est le Tage ! Plus exactement l’estuaire que l’on nomme aussi la Mer de Paille. D’ailleurs, il n’y a pas de plage à Lisbonne et la baigande y est interdite.

Pour faire trempette, je vous invite à lire mon guide complet des plages de la région de Lisbonne.

Petite anecdote rigolote : un de mes profs qui était guide touristique nous a raconté une expérience qu’il a vécu. Il accompagnait souvent des groupes d’américains et à chaque fois, il avait droit à la même question : est-ce l’Afrique que l’on voit de l’autre côté du Tage ? Un jour, à bout, il répondit que si et au moment de passer « la frontière » sur le pont 25 Avril, il demanda aux touristes américains de montrer une pièce d’identité au peágiste. Imaginez la tête de l’employé qui vit défiler un bus rempli d’hurluberlus montrant leur passeport à la vitre. Hahaha!

Lisbonne et Estuaire du Tage

15. Lisbonne, hors du temps

C’est peut-être l’info la plus importante à connaître, le temps est une notion très subjective à Lisbonne. Les secondes se transforment en minutes, les minutes en heures. En bref, oubliez votre montre. D’ailleurs, j’ai perdu la mienne depuis que je vis ici ! On prend son temps pour tout, pour monter dans le bus, pour passer à la caisse et même pour payer l’addition. D’ailleurs, on peut buller un après-midi entier à une table dans un café ou sur une terrasse, sans que personne ne vienne vous chasser. Donc, profitez de chaque instant dans la belle ville blanche sans avoir l’oeil collé sur les aiguilles de votre montre 🙂

Miradouro Santo Amaro, Lisbonne, Portugal

Je pourrais vous donner d’autres conseils mais ceux-ci sont les 15 plus importants à connaître, avant de visiter Lisbonne. Et n’hésitez pas à naviguer sur le blog pour en apprendre encore plus sur ma ville préférée et sa région.

Si vous pensez à d’autres infos utiles, ne soyez pas timide, écrivez-les dans les commentaires ci-dessous.

Enfin, n’oubliez pas de partager cet article avec vos amis sur les réseaux sociaux.

A très vite sur Lisbohème !

15 infos utiles à connaître avant de visiter Lisbonne
Passer Noël 2020 à Lisbonne pendant la pandémie

Passer Noël 2020 à Lisbonne pendant la pandémie

Je vous retrouve à nouveau pour un nouvel article consacré, aujourd'hui, aux fêtes de Noël 2020 à Lisbonne. Le gouvernement portugais, lors du renouvellement de l'estado de emergência a décidé de sacrifier le Jour de l'An pour sauver Noël. Comme partout dans le monde,...

Coronavirus : confinement et couvre-feu à Lisbonne

Coronavirus : confinement et couvre-feu à Lisbonne

Et voilà, la nouvelle est tombée. Depuis le 4 novembre 2020, de nouvelles restrictions sont imposées à Lisbonne afin de freiner la progression de l'épidémie de coronavirus. Parmi les nouvelles mesures, un confinement basé sur le volontariat, appelant au civisme des...

COVID-19 : Sortir à Lisbonne…

COVID-19 : Sortir à Lisbonne…

Je suis heureuse de pouvoir mettre à jour cet article maintenant que nous sommes entrés dans une phase de déconfinement. Bien entendu, cela ne doit pas nous empêcher de rester prudents. Les règles sanitaires anti-covid-19 sont toujours en vigueur et l'appartition de...

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.